chahut


chahut

chahut [ ʃay ] n. m.
• 1821; de chahuter
1Vx Danse populaire tapageuse, à la mode entre 1830 et 1850.
2(1837) Mod. Agitation bruyante. chambard, tapage, tumulte, vacarme; fam. bordel, cirque. Faire du chahut. Quel chahut !
Spécialt Tumulte d'écoliers, destiné à protester contre un professeur. Déclencher un chahut.

chahut nom masculin (de chahuter) Familier. Grand vacarme accompagné de désordre ; en particulier, manifestation bruyante en classe contre un professeur, un surveillant, etc. : Faire du chahut. Synonyme de cancan (danse). ● chahut (synonymes) nom masculin (de chahuter) Familier. Grand vacarme accompagné de désordre ; en particulier, manifestation bruyante en...
Synonymes :
Contraires :
Synonymes :
- cancan (danse)

chahut
n. m. Tapage (partic. d'écoliers, de lycéens, pendant un cours). Syn. (Afr. subsah.) sabotage.

⇒CHAHUT, subst. masc.
A.— [À Paris, vers les années 1830, dans les guinguettes et les bastringues] Danse excentrique et un peu folle, voisine du branle et du cancan, dont les improvisations gestuelles hardies, les figures indécentes s'accompagnaient souvent de cris et de rires. Danser, mener le chahut; air de chahut. Un chahut de bastringue (ZOLA, L'Assommoir, 1877, p. 533). La Goulue, cette étoile du chahut (J. LORRAIN, Âmes d'automne, 1898, p. 146) :
1. Elle [Nana] se tortillait, fallait voir. Et des coups de derrière à gauche, et des coups de derrière à droite, des révérences qui la cassaient en deux, des battements de pieds jetés dans la figure de son cavalier, comme si elle allait se fendre! On faisait cercle, on l'applaudissait; et, lancée, elle ramassait ses jupes, les retroussait jusqu'aux genoux, toute secouée par le branle du chahut, fouettée et tournant pareille à une toupie, s'abattant sur le plancher dans de grands écarts qui l'aplatissaient, puis reprenant une petite danse modeste, avec un roulement de hanches et de gorge d'un chic épatant. C'était à l'emporter dans un coin pour la manger de caresses.
ZOLA, L'Assommoir, 1877, p. 740.
Rem. 1. Ce terme a servi au XIXe s. à désigner p. anal. des danses médiévales. On célébrait les joyeuses orgies du sang (...) on dansait tout nu le chahut des Trépassés (CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 1, 1848, p. 380; cf. A. POMMIER, Colères, 1844, p. 61, MÉRIMÉE, Lettres à la comtesse de Montijo, t. 1, 1870, p. 40 et MICHEL 1856). 2. Dans ce sens chahut a d'abord été employé au fém. Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, LITTRÉ le donnent au fém., Lar. 19e masc. ou fém. Attesté uniquement au masc. à partir de GUÉRIN 1892. L'indécente chahut (F. VIDOCQ, Mémoires de Vidocq, t. 3, 1828-29, p. 85).
B.— P. ext. Grand vacarme, tapage. Un chahut de tous les diables (CENDRARS, L'Homme foudroyé, 1945, p. 23); tapage nocturne (...) chahut lunaire (R. QUENEAU, Zazie dans le métro, 1959, p. 229).
P. anal. [En parlant d'obj.] Le chahut des cuivres (HUYSMANS, Les Sœurs Vatard, 1879, p. 233); un chahut d'armes heurtées (MALRAUX, La Condition humaine, 1933, p. 410).
Rem. Très empl. dans ce sens par cet auteur.
Spéc. Manifestation bruyante contre une autorité, un supérieur et plus partic., tapage organisé dans les classes par les élèves pour réagir contre le manque d'intérêt de certains cours ou contre un professeur dépourvu de fermeté. Chahut scolaire; organiser le chahut. Les Arts et Métiers sont célèbres pour leurs chahuts (J. DE LA VARENDE, Les Gentilshommes, 1948, p. 97); machinateur de chahuts et defarces (A. ARNOUX, Pour solde de tout compte, 1958, p. 64) :
2. Joanny entendit son voisin qui murmurait : « Cet idiot ne nous laisse même pas travailler tranquillement. » « Monsieur Léniot, vous persistez à ne rien faire? » demanda M. Lebrun agressif. — « Monsieur, je médite », répondit Joanny. Toute l'étude se mit à rire hautement. Entendre le pion bafoué par le meilleur élève les encourageait. Un chahut s'organisa. « Monsieur Zuniga, quand aurez-vous fini de parler à votre voisin? criait le surveillant.
— Voyons, Monsieur Montemayor!
— Yo? Ié souis bien sage, moi, Mossieur. »
LARBAUD, Fermina Marquez, 1911, p. 70.
Prononc. et Orth. :[]. PASSY 1914 transcrit [] avec h aspiré onomatopéique. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1821 « danse échevelée » (Desgranges cité ds SAIN. Lang. par., p. 299); 1837 « tapage » (VIDOCQ, Dict. argotique ds SAIN. Sources t. 2, p. 122); 1895 « manifestation contre une autorité » (G. CLARIS, Notre École polytechnique, p. 85). Déverbal de chahuter. Fréq. abs. littér. :78. Bbg. MAT. Louis-Philippe. 1951, p. 89, 182. — MATORÉ (G.). Chahut, terme de danse (1829-1845). In. : [Mél. Bruneau (Ch.)]. Paris, Genève, 1954, pp. 177-183. — QUEM. Fichier. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 299. — SAIN. Sources t. 3, 1972 [1930], p. 399.

chahut [ʃay] n. m.
ÉTYM. 1821; de chahuter.
1 Vx. Danse populaire, agitée et considérée comme indécente, à la mode entre 1830 et 1850.
2 (1837). Mod. Agitation bruyante. Bousin, chambard, désordre, tapage, tumulte, vacarme. || Faire du chahut. Bahuter (vieilli), chahuter. || Quel chahut !
0 Vous allez consoler Zaza… veinard ! quand je lui aurai dit tout ce que je sais sur son amant, elle fera du chahut, ce sera la grande scène du désespoir !
G. de Téramond, la Petite Zaza, I, VI, 1898, in D. D. L. II, 5.
Spécialt. Tumulte d'écoliers, destiné à protester contre un professeur. || Déclencher, faire un chahut.Par ext. Manifestation bruyante visant à protester contre qqn ou qqch. || Le chahut des parlementaires lors de l'intervention du ministre.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chahut — Chahut, neufranzösischer Tanz, so v.w. Cancan 2) …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Chahut — (franz., spr. schă ǖ), s. Canean …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Chahut —   [ʃa y, französisch] der, / s, Cancan …   Universal-Lexikon

  • Chahut — Cha|hut [ʃa y:] der; , s <aus gleichbed. fr. chahut, eigtl. »Lärm«> svw. ↑Cancan …   Das große Fremdwörterbuch

  • CHAHUT — n. m. Danse désordonnée. Par extension, il signifie Désordre, tumulte d’écoliers. Il est très familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • chahut — (cha u) s. f. Sorte de danse assez peu décente pour que la police l interdise dans les lieux publics …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • chahut — nm. => Vacarme …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Chahut-cancan — Le chahut cancan est une danse inspirée par la cachucha, une danse andalouse pratiquée par Fanny Elssler sur la scène de l Opéra de Paris en 1836. C était une danse qui sortait des standards de la danse classique pratiquée à l Opéra. La danseuse… …   Wikipédia en Français

  • hahut — chahut …   Dictionnaire des rimes

  • chahuter — [ ʃayte ] v. <conjug. : 1> • 1821; o. i., p. ê. dial., cf. cahuer « huer, » cahuler « crier de douleur » I ♦ V. intr. 1 ♦ Vx Danser le chahut (en s agitant, en criant). 2 ♦ (1837) Mod. Faire du chahut dans une classe. Ce cancre passe son… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.